Slendertone a testé pour vous... la danse classique

Slendertone Danse Classique

Tout le monde sait qu’on a plus de chance de continuer un sport qui nous plaît – mais il peut être vraiment difficile de trouver un entraînement qui saura vous motiver à persévérer. Parce que nous sommes persuadés que le sport ne doit pas forcément se limiter à de longs joggings ou à des salles de gym bondées, nous avons demandé à notre rédactrice – qui admet ne pas prendre trop de risque dans ses choix sportifs – de trouver le cours fait pour elle. Et, bien sûr, de nous raconter ses aventures.

Cette semaine, elle se lance dans un cours de barre. Cet entraînement complet fait travailler tout le corps avec des mouvements de danse classique et utilise la barre pour garder l’équilibre. Voici son verdict.

Contrairement à ce qu’on peut entendre, personne n’est trop lourd ou pas assez souple pour la danse classique. Grâce à des cours adaptés, comme les cours de barre, ce sport exigeant est désormais accessible à ceux qui manquent de souplesse… comme moi ! J’ai abandonné la danse à cinq ans – convaincue que ma cheville ne supporterait pas plus de quelques secondes en pointe – et je n’ai plus jamais porté de tutu, mais je suis excitée à l’idée de réessayer.

Le cours

Ce soir, les élèves sont toutes des femmes (même si ce n’est pas toujours le cas) âgées de 25 à 65 ans. L’ambiance est plutôt décontractée, mais je dois avouer que je ne me sens pas trop à l’aise avec mes chaussettes et mon legging-pyjama (pour ma défense, il est super tard). Est-ce que je vais me casser un orteil ? Me fouler la cheville? J’espère pas.

Avant le début du cours, Sophie – notre professeur, une ballerine professionnelle – nous donne quelques conseils de maintien: "Si votre colonne vertébrale n’est pas droite, vous allez perdre l’équilibre et tomber. Gardez votre dos bien droit en poussant votre pelvis vers l’intérieur et en sollicitant vos muscles abdominaux." Bon, il faut juste que je rentre mon ventre et que je me tienne droite. Ça n’a pas l’air bien compliqué…

On s’échauffe avec une série de pliés; c’est marrant, c’est pas si facile d’avoir l’air gracieuse en s’accroupissant. Le rythme s’accélère et je suis un peu perdue donc je décide de me concentrer sur mes deux voisines de barre – elles ne bronchent pas et ça n’a pas l’air de les déranger plus que ça.

Chaque mouvement est ultra-précis ; tourner, se pencher ou travailler son cou-de-pied avec des muscles échauffés est vraiment très difficile. La bonne nouvelle, c’est que la musique classique enjouée est très apaisante et qu’on brûle un paquet de calories (comme Sophie nous le confirme).

Les choses se compliquent quand Sophie nous fait passer aux battements – où vous devez jeter votre jambe aussi haut que possible – suivis de pirouettes insensées qui nécessitent force et équilibre. Si je perds ma concentration ne serait-ce qu’une seconde, je risque de m’affaler sur le sol. Mais je m’accroche et à la fin du cours je me sens plus stable, plus alerte… et je me suis bien dépensée !

Le lendemain matin, je me réveille avec des courbatures aux jambes (on fait vraiment travailler l’intérieur et l’extérieur des cuisses) et, en me lavant les cheveux, je sens mes bras trembler d’avoir dû conserver l’équilibre si longtemps. Je sens aussi un tiraillement dans mon ventre qui prouve que mes abdos ont aussi bien travaillé.

Conclusion

Globalement, le cours de barre est un exercice complet qui donne un peu le tournis: j’ai adoré ! Je me suis sentie à la fois forte et calme. Et puis, ça allonge les muscles, renforce les abdominaux et améliore la souplesse pour obtenir une silhouette de danseuse. Mais il faut pouvoir sautiller sur la pointe des pieds et ce n’est pas donné à tout le monde. Je ne compte pas me racheter un tutu (pour adulte) tout de suite, mais j’ai bien l’intention de revenir avec un ami.

Retour à la page d'accueil : Slendertone